La fourrure, un bel héritage

L’homme a porté la fourrure depuis la nuit des temps. Ce matériau était alors essentiellement utilisé pour confectionner des vêtements et se protéger du froid. Mais au fil de l’histoire, il est devenu un symbole de pouvoir et de prospérité, avant d’investir l’univers de la mode.

La fourrure, le premier tissu de l'histoire


Les premières traces de vêtements en fourrure remontent à des milliers d’années. Nos ancêtres ont utilisé la peau des animaux qu’ils avaient chassés pour se protéger du froid.

En effet, le cuir est non seulement solide, mais il protège efficacement contre le vent. Dans les régions les plus froides, la fourrure a été essentielle pour la survie des populations. C'est le plus ancien tissu utilisé par l’homme.

poils-fourrure

Avec la découverte du troc et du commerce, les peaux étaient une monnaie d’échange et gagnaient en valeur. C’est ainsi qu’au Moyen Age, seuls les rois et les nobles pouvaient en porter. La fourrure était ainsi devenue un symbole de pouvoir et d’opulence.

Quand la fourrure rencontre la mode


La fourrure a aussi son importance dans les diverses parties du globe. C’est le cas de l'Asie où elle est extrêmement populaire en Chine, au Japon et en Corée. En Russie où la température peut descendre jusqu’à -50 degrés, la fourrure est un luxe dont personne ne peut se passer. En Russie, on  porte notamment  la célèbre chapka en peau de lapin.

Fashion Week Fourrure

Aujourd'hui, la fourrure est surtout un accessoire de mode sous forme de manteaux, de gants ou encore de chapeaux. Quoi qu’il en soit, la fourrure n’a pas perdu son côté luxueux et jouit encore d’une forte popularité. Il faut dire que porter ce vêtement est une agréable expérience. Non seulement c’est doux et chaleureux, mais elle protège du froid la personne qui en porte.