Le vison : techniques et confection

Le vison,  grande star de la fourrure depuis longtemps, est le symbole du luxe et de la douceur. Il possède un grand pouvoir d'attractivité et de féminité...


L'Europe représente près de 70% de sa production mondiale et le Danemark en est le premier pays producteur. La proportion de visons mâles et de visons femelles utilisés est à peu près égale. Si le vison femelle est principalement utilisé pour la confection de vêtements, Le vison mâle lui, est surtout utilisé au niveau de la réalisation d'accessoires en fourrure (chaussures, bonnets, sacs en fourrure etc...).

Le vison peut se travailler de multiples manières, mais conjugué aujourd'hui aux nouvelles technologies, cela lui permet d'accroître très fortement ses qualités naturelles (comme sa douceur) tout en développant de nouvelles caractéristiques comme une plus grande légèreté de la peau. Ceci offre désormais la possibilité de pouvoir bénéficier de vestes et de manteaux de fourrure en vison très faciles à porter, même en dehors des périodes hivernales...

Bref, les manteaux très lourds de nos aïeuls sont bien dépassés ...


Depuis plusieurs années, les bureaux de recherche et de création Saga Furs mais aussi ceux de Kopenhagen Fur ont développé de nouvelles - et nombreuses - autres techniques de travail (crochet, double face, 3D etc..). Les méthodes les plus traditionnelles restent le galonnage, le travail en pleines peaux et le travail en allonges.

Le galonnage est une technique qui consiste à insérer des bandes de cuir ou de daim (voir de tissus certaines fois) dans la fourrure pour alléger les peaux et leur donner un aspect plus fluide. Cette technique permet de rendre un vêtement plus léger et moins volumineux.



galonnage


Le travail du vison pleines peaux est une technique qui consiste à relier des peaux entières (les plus belles) avec des coutures linéaires. C'est une technique difficile qui demande de l'expérience et de la maîtrise, mais elle nécessite beaucoup moins de temps par exemple que la technique de l'allonge qui en plus, se révèle être plus délicate dans sa mise en oeuvre.



vison en pleines peaux

La technique du travail en allonges consiste à inciser les peaux en V pour obtenir des lamelles longues et étroites d'une taille comprise entre  5 mm et 1 cm de large. Ces lamelles sont ensuite assemblées et cousues entre elles de manière invisible. Cette technique - très exigeante - permet d'obtenir un résultat d'une très grande homogénéité et offre au vêtement une souplesse incomparable.


technique d'allonge