Fourrure-Privée découvre le Salon International de Hong Kong

Fourrure-Privée s'est rendue au salon International de la Fourrure de Hong-Kong qui se tient au mois de février. Ce salon international se veut être un véritable lanceur de tendances et souhaite positionner Hong-Kong comme le premier pays exportateur de fourrures répondant aux plus hauts critères tant en terme de qualité que de développement durable.  

Hong-Kong et le monde de la fourrure

L'installation de l'industrie de la fourrure à Hong-Kong remonte aux années 30. En effet, à cette période des fourreurs ont quitté la Chine pour venir installer leurs ateliers sur l'île prospère gérée par les Anglais. La réputation et la qualité du travail se sont fortement développés et n'ont cessé de croître dans le temps. Elle est désormais la première place au monde à s'exporter et à répondre à toutes les exigences qualitatives. Le salon de Hong-Kong est connu pour être le plus important et le plus avant-gardiste des salons internationaux de la fourrure.

           

Qualité et Technicité sont les seuls mots d'ordre

La mission des organisateurs de ce salon est de montrer que la fourrure faite à Hong Kong répond à toutes les exigences du métier de fourreur, ainsi qu'aux critères de qualité des produits les plus raffinés. Bien qu'étant chinoise, l'île de Hong Kong se distingue vraiment du marché chinois continental. En effet, les créations et produits en fourrure faits à Hong-Kong répondent, aux normes les plus rigoureuses et drastiques, ce qui est loin d'être le cas en Chine continentale.

A Hong-Kong, les acheteurs sont donc totalement garantis d'obtenir toutes les normes de traçabilité, de qualité possibles. Ils peuvent aussi être sûrs que les peaux travaillées répondent aux problématiques de développement durable. Les artisans fourreurs de Hong-Kong travaillent les peaux en provenance des plus grandes ventes aux enchères européennes (Saga Furs, Kopenhagen Furs), russes (Sojuzpushnina) ou nord-américaines (NAFA, American Legend) et y ajoutent leur incroyable maîtrise et technicité. De nombreux ateliers sont installés sur l'île. Les productions sont très créatives et avant-gardistes, elles participent à donner les tendances de la mode à venir… les modèles européens s'en inspireront pour leurs modèles avec un décalage d'une à deux années.